Elargir et approfondir sa pratique d'auto-hypnose

Photo by Stephen Leonardi on Unsplash
Photo by Stephen Leonardi on Unsplash

Dans cette session, nous vous invitons à ajouter 3 techniques d'auto-hypnose à votre pratique. Ces techniques vont vous préparer à dialoguer avec vos parts inconscientes, elles vont déjà vous mettre en rapport avec une ou plusieurs d'entre elles. 

La première, la création d'un lieu de ressourcement, vous sera utile pour démarrer une exploration intérieure à partir d'un lieu imaginaire personnel et intime qui vous procure un état de transe propice à cette exploration.

Les deux autres techniques, la lévitation de la main et la focalisation sont des voies très efficaces pour expérimenter dans le corps la présence et le travail d'une part inconsciente.

 

La création d'un lieu de ressourcement

La création d'un lieu de ressourcement vous permettra à sa seule évocation de rentrer dans un état d'hypnose propice à l'exploration intérieure. Votre lieu de ressourcement va agir comme un ancrage. Qu'est-ce qu'un ancrage? C'est une notion utilisée en Programmation Neuro-linguistique (PNL) pour désigner l'effet de lien immédiat que peut avoir une image, un geste, un son, une odeur ou un goût sur votre état interne. Un peu comme s'il s'agissait d'une ancre attachée à votre état. C'est la fameuse madeleine que confectionnait la grand-mère de Proust et que l'auteur raconte dans son ouvrage "A la recherche du temps perdu". En goûtant à nouveau un jour, à ce petit gâteau, Marcel Proust a été replongé dans l’atmosphère de son enfance et a retrouvé toutes les sensations liées à ces moments. Il précise d'ailleurs bien que c'était l'odeur de la madeleine qui l'avait replongé et pas son image car il avait à d'innombrables occasions vu des madeleines dans les vitrines des pâtissiers sans que resurgit ce souvenir.

Lorsque vous aurez créé votre lieu de ressourcement et que vous y retournerez régulièrement, il deviendra pour vous un ancrage qui vous plongera plus vite dans l'état d'hypnose recherché. 

La technique consiste en un voyage sur un chemin, la traversée d'un passage et l'arrivée dans le lieu de ressourcement que vous allez alors créer. Le voyage est la métaphore de l'entrée progressive en hypnose et la traversée du passage, un approfondissement de cet état. Ensuite la création du lieu est bien sûr la fabrication de votre ancre.

 

comment créer votre lieu de ressourcement ?

Quelques conseils avant de vous donner les étapes:

  • Le voyage sur le chemin est aussi important que la destination. Pour vous aider à avancer sur le chemin, vous pouvez vous suggérer tout ce qui peut éveiller la préférence hypnotique de partir en avant.
  • Sentez-vous libre de modifier votre lieu de ressourcement; après tout c'est comme votre chambre ou votre salle de séjour, vous aimez bien changer la déco, ajouter ou remplacer des meubles ou des objets, ...
  • S'il y a des choses qui apparaissent mais que finalement vous n'appréciez pas autant, sentez-vous libre de les transformer ou de les faire disparaître.
  • S'il y a des choses qui apparaissent sans que vous en compreniez directement le sens ou qui vous semblent incongrues, ne les éliminez pas pour autant; n'oubliez pas que vous êtes en communication avec votre inconscient et que le sens pourrait vous apparaître plus tard.
  • Prenez le temps nécessaire au début, ne vous précipitez pas vers votre lieu, le voyage sur le chemin est aussi important que la destination et vous pouvez y goûter pleinement.
  • Durant le voyage, vous pourriez aussi observer des choses qui ont changé, rien n'est statique dans le monde du vivant.
  • Utilisez tous les sens (visuel, auditif, sensation, odorat, goût).
  • Si des images vous apparaissent plus difficilement que des sons ou des ressentis, ne vous découragez pas, pensez à des paysages, des objets ou des éléments que vous aimez et que vous voulez voir apparaître, ils apparaîtront ainsi.

 

Voici les étapes à parcourir:

1. Commencez par poser une intention, elle pourrait être, par exemple, 

- d’être curieux de tout ce qui va se passer, de tout ce que vous allez découvrir ou expérimenter, 

- de devenir de plus en plus habile dans l’art de rentrer en hypnose,

- de mieux vous comprendre, mieux vous connaître, en accédant à des parties de vous plus inconscientes ou en vous approchant un peu plus d’elles,

- ou toute autre raison pour laquelle vous voulez entrer en hypnose.

2. Imaginez et rentrez pleinement dans l'idée que votre changement d'état de conscience est un chemin à parcourir.

3. Prenez le temps de bien percevoir ce chemin-là. Vous êtes dessus. Laissez venir du visuel, du son, des sensations, odeurs,... Observez tout autour de vous et au dessus et en dessous...

4. Mettez-vous en mouvement (préférence hypnotique) - vous êtes attiré(e) vers une destination mais vous ne la percevez pas encore - Ressentez ce mouvement et ressentez ce qui se modifie en vous à chaque pas.

5. Au bout d'un moment vous percevez un passage derrière lequel se trouve votre lieu de ressourcement. Prenez le temps de bien détailler ce passage.

6. La traversée du passage est un temps fort. Persuadez-vous-en! Soyez curieux de ce que ça va vous faire... Faites-en un rituel, par exemple en prenant une bonne inspiration et en le traversant en expirant ou bien en tapant une main sur votre cuisse en le traversant ou toute autre chose.

7. Vous entrez dans un lieu qui n'appartient qu'à vous, un lieu intime où vous pouvez vous ressourcer. Un endroit qui correspond exactement à ce que vous voulez ressentir. Prenez le temps de le laisser se construire. Permet-il de voir l'extérieur ou est-il fermé, étanche?

8. Qu'y a-t-il dans ce lieu pour vous permettre de vous y sentir comme vous avez envie de vous y sentir? Quelle lumière? Quels sons ou silence? Quel parfum ou quelle fragrance?

9. Déplacez-vous dans votre lieu de ressourcement.

10. Repérez d'autres voies ou accès qui partent de ce lieu et qui amènent à d'autres parties. Peut-être qui montent ou qui descendent ou qui restent à la même hauteur. 

11. Les parties auxquelles mènent ces voies  peuvent être propices à la méditation, à la création, au repos, ou à d'autres choses...

12. Selon votre besoin vous pouvez emprunter un accès et entrer dans l'une de ces parties. Donnez alors le temps à votre imaginaire de le construire.

13. Lorsque vous le souhaitez, vous pouvez quitter votre lieu de ressourcement. Que voulez-vous garder avec vous que vous avez trouvé ici? Traversez en sens inverse le passage en utilisant le même petit rituel ou un autre à votre guise. 

14. Empruntez le chemin en sens inverse et revenez progressivement à votre état de conscience ordinaire que vous allez retrouvez à votre point de départ, tout en conservant ce que vous vouliez garder de votre lieu de ressourcement.

 

Techniques basées sur la dissociation corps/mental

La lévitation de main et la focalisation sont deux techniques spécifiques qui favorisent une dissociation entre le corps et le mental.

Vous allez faire appel à ces techniques pour préparer la communication avec votre inconscient (voir session 4). Lorsque vous poserez des questions à une partie spécifique de votre inconscient, ces techniques ou des variantes vont vous aider à faire apparaître des mouvements automatiques dans une partie du corps, comme la main par exemple. Vous pouvez ainsi laisser une partie inconsciente venir se mettre dans votre main et votre bras pour communiquer avec vous. De la même manière, vous pourrez plus tard  attribuer des fonctions ou des qualités spécifiques à cette partie inconsciente ou encore lui demander d'aller chercher une ressource que vous n'utilisez plus.

 

Focalisation sur la main et apparition de mouvements automatiques

Photo by Kira auf der Heide on Unsplash
Photo by Kira auf der Heide on Unsplash

Cette technique simple et efficace vous propose de focaliser un point dans la paume de votre main. La focalisation sur un point décale l’état de conscience, c’est donc un excellent moyen d’entrer en hypnose.

Cette focalisation va permettre de faire naître des mouvements automatiques dans votre main ou votre tête. Ces mouvements sont encore appelés idéo-moteurs, c'est-à-dire que votre pensée (idée), votre imagination, votre suggestion sont la voie qui amène le mouvement.

 

Quelques conseils pour favoriser le résultat:

  • Utilisez un bon éclairage pour distinguer et focaliser sans trop fatiguer vos yeux.
  • Clignez des yeux si vous fatiguez, n'ayez pas peur de perdre votre état d'hypnose.
  • La focalisation peut donner par hyper-stimulation des mêmes zones de la rétine un effet qui vous donne l'impression de voir des successions d'image positive/négative de votre main. Suggérez-vous alors que cela approfondit votre état d'hypnose.

 

Voici les étapes à parcourir:

1. Je pense à un état/un sentiment que j’ai envie d’atteindre

2. Je fixe un point et j’essaye de remarquer un maximum de détails, y compris aux alentours directs du point :

a. Formes, couleurs, sensations (chaleur, froid, fourmillement, etc.)
b. Je peux cligner des yeux pour que ce soit plus confortable
c. Je me dis que fixer ce point est important pour atteindre l’état que je veux obtenir

3. Je commence à me suggérer que plus je fixe ce point, plus se crée un lien fort entre mes yeux et ce point

a. Je visualise ce lien, forme, couleur, épaisseur, texture, …

b. Il peut s’agir aussi d’une grande force d’attraction de mon regard, d’une forme d’énergie

4. Quand apparaissent des mouvements automatiques, je les ratifie et je me dis « c’est comme si ma main était autonome, qu’elle avait sa propre vie »

5. J’imagine que le lien devient de plus en plus petit, se rétrécit au plus je me focalise/que la force d’attraction devient de plus en plus forte ou présente

6. Je suis curieux de laisser venir des mouvements de rapprochement qui apparaissent alors (tête et/ou main)

 

 

La lévitation de la main comme expérience de sa part inconsciente

La lévitation de la main (et du bras) est souvent associée à l'hypnose dans ses aspects magiques et qui éveillent la crainte ou la fascination. C'est une image aussi forte que celle d'un hypnotiseur de spectacle au regard magnétique qui dit "dormez, je le veux!".  Pourtant il s'agit d'une technique assez facilement abordable par chacun en auto-hypnose. Si vous avez déjà expérimenté la focalisation (ci-avant), vous n'êtes finalement pas loin de la lévitation. Une particularité de la lévitation est que vous pourrez assigner des réponses spécifiques de votre inconscient (avec son assentiment) à la direction que votre main va prendre (voir session 4).

 

Quelques conseils pour favoriser un bon résultat:

- Prenez le temps, ne vous impatientez pas, le démarrage est parfois lent.

- Restez curieux, attentif.

- Si votre main ou votre bras font un autre mouvement que l'ascension, comme un déplacement sur la cuisse ou encore une descente, ne vous formalisez pas et restez curieux et attentif de ce qui advient.

- Si ça ne fonctionne pas, ne vous formalisez pas non plus, ça ira mieux un autre jour.

 

Voici les étapes à parcourir:

1. Mettez vos bras le long du corps avec vos avants bras dans une position relâchée et vos mains sur vos cuisses, cela facilitera le mouvement automatique d’ascension.

2. Posez votre intention mentalement: "laisser exprimer une part inconsciente de vous".

3. Portez votre attention sur la main qui vous parait intuitivement le plus légère.

4. Suggérez-vous tout ce qui peut vous évoquer la légèreté. Pensez que plus vous fixez votre attention sur la main, plus elle devient légère. Ressentez aussi que cette légèreté se propage dans votre avant-bras, votre bras et votre épaule. En comparaison, sentez que votre autre main devient plus lourde.

5. Soyez attentif aux mouvements automatiques qui vont apparaître dans votre main. Est-ce au niveau d'un doigt, de plusieurs, de la paume?

6. Lorsque des mouvements apparaissent, ratifiez-les, attestez mentalement qu'ils apparaissent. Suggérez-vous: "ma main va se lever".

7. Aidez-vous d'images comme un ballon d'hélium attaché au poignet ou un coussin qui se gonfle en soulevant votre avant bras et votre main, ou toute autre chose qui sortira de votre imagination. L’imaginaire est le produit de votre inconscient.

8. Lorsque la main commence à se lever, soyez curieux d'où elle va aller et à quel rythme. 

9. Ratifiez que votre main a sa propre vie autonome. Dites-vous par exemple "ceci n'est plus ma main, mais une main".

10. Si vous le souhaitez, vous pouvez orienter votre visage vers la main et ouvrir les yeux sans sortir de transe. Regardez alors cette main comme une forme indépendante mue par votre inconscient.

11. Lorsque vous le souhaitez, sortez de transe en remettant mentalement de la conscience dans votre épaule, votre bras, votre avant-bras et votre main. Vous pouvez les bouger aussi volontairement.

 

 

 

Télécharger
Session 3: ELARGIR ET APPROFONDIR SA PRATIQUE D’ENTREE EN HYPNOSE
Techniques de création d'un lieu de ressourcement, de focalisation de la main et de lévitation de la main
Atelier Auto-hypnose - session 3-student
Document Adobe Acrobat 364.2 KB

Écrire commentaire

Commentaires: 0